02 Avr

Spaghetti à l’Amatriciana

Les plats régionaux sont souvent source de discorde entre les Italiens, qu’ils soient chefs professionnels ou cuisiniers amateurs, et les spaghetti all’Amatriciana ne font pas exception ! Bucatini ou spaghetti, lard ou guanciale, ail ou oignon… telles sont les principales questions auxquelles doit faire face celui qui s’apprête à cuisiner cette recette pour la première fois.

On dit que ce célèbre plat né à Amatrice était le repas principal des bergers, mais à l’origine il était sans tomates et prenait le nom de « gricia » ; cet ingrédient a été ajouté plus tard lorsque les tomates ont été importées des Amériques et la sauce a pris le nom d’Amatriciana. Il est donc normal qu’une recette aussi ancienne et populaire ait été transformée au fil du temps en assumant les nombreuses variantes dont on parle encore aujourd’hui.

Ce que nous proposons ici est notre version, préparée avec des ingrédients locaux et de qualité. Parce que nous pensons qu’en réalité la recette des spaghetti all’Amatriciana ne divise pas l’Italie, mais l’unit au nom de la bonté d’un plat à l’âme simple et au caractère bien trempé… tout comme son créateur !

Energie

Cette recette correspond à 721 Calories par portion, dont voici le détail :

  • Énergie Kcal : 721
  • Glucides: 69,6 grammes
  • dont sucres: 5,6 grammes
  • Protéines:  18,5 grammes
  • Graisses: 40,1 grammes
  • dont saturé: 13,39 grammes
  • Fibre: 3 grammes
  • Cholestérol: 57 mgrammes
  • Sodium: 702 mgrammes

Ingrédients

  • Spaghetti 320 grammes
  • Tomates pelées 400 grammes
  • Bacon Amatrice 150 grammes
  • fromage Pecorino romano à râper 75 grammes
  • Sel fin au goût
  • Huile d’olive extra vierge
  • 1 Piment frais
  • Vin blanc 50 grammes

Comment préparer les spaghettis à l’amatriciana ?

Pour préparer les spaghetti all’amatriciana, faites d’abord bouillir l’eau pour la cuisson des pâtes, puis ajoutez le sel lorsqu’elle arrive à ébullition. Vous pouvez ensuite vous consacrer à la sauce : prenez le lard, enlevez la couenne et coupez-le en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur ; réduisez les tranches en bandes d’environ un demi cm.

À ce stade, faites chauffer un peu d’huile dans une poêle, de préférence en acier inoxydable, et ajoutez le piment entier et le guanciale coupé en lanières  ; faites-les revenir à feu doux pendant 7-8 minutes jusqu’à ce que la graisse soit transparente et la viande croustillante ; remuez fréquemment en veillant à ne pas les brûler. Lorsque la graisse a fondu, ajoutez le vin blanc, montez le feu et laissez-le s’évaporer.

Transférer les bandes de guanciale dans une assiette et les mettre de côté, verser les tomates pelées dans la même poêle : les écraser avec les mains directement dans le liquide de cuisson poursuivre la cuisson de la sauce pendant environ 10 minutes. À ce stade, l’eau dans la casserole aura atteint son point d’ébullition, alors versez les spaghettis et faites-les cuire al dente.

Entre-temps, ajustez le sel, retirez le piment de la sauce, ajoutez les lanières de guanciale dans la poêle et remuez pour mélanger.

Une fois les spaghettis cuits, égouttez-les et ajoutez-les directement dans la casserole avec la sauce. Faites sauter les pâtes très rapidement pour bien les mélanger à la sauce, si vous aimez les pâtes al dente vous pouvez éteindre le feu sinon versez un peu d’eau des pâtes pour continuer la cuisson. Enfin, saupoudrez de fromage Pecorino râpé : vos spaghetti all’Amatriciana sont prêts à être servis !

Conservation

Les spaghetti all’Amatriciana peuvent être conservés dans un contenant hermétique au réfrigérateur jusqu’à un jour. La congélation n’est pas recommandée. Si vous êtes passionné par la vraie recette des spaghettis à l’Amatriciana, après avoir goûté notre version, essayez les autres variantes en utilisant de l’ail ou de l’oignon ou en ajoutant de l’eau au lieu du vin... puis choisissez votre préférée !

Pour cette version, nous avons utilisé les Spaghetti n.3 mais les Spaghetti n.5 et les Spaghettoni seront parfaits aussi : essayez !
Curiosité

Après le terrible tremblement de terre qui a détruit la ville d’Amatrice (ainsi que des fractions et d’autres communes voisines) en août 2016, de nombreuses manifestations de solidarité ont eu lieu dans le monde entier : de nombreux restaurants ont décidé de contribuer à la collecte de fonds pour la reconstruction en versant une certaine somme pour chaque assiette d’Amatriciana commandée, faisant de cette recette un symbole non seulement d’un pays mais de toute une population dans le besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.