05 Avr

Prendre soin de son alimentation pour une santé optimale

Ces dernières années, les sites web et les experts en nutrition et en régimes naturels se sont multipliés. En effet, les gens réalisent de plus en plus à quel point il est important de prendre soin de son alimentation pour jouir d’une santé optimale. Le stress auquel nous sommes soumis par le mode de vie de la société du troisième millénaire est en effet tel qu’il exige un niveau de bien-être de plus en plus élevé. Un organisme déjà affaibli par une alimentation déséquilibrée et malsaine aura donc du mal à faire face aux nombreuses sources de stress de la vie quotidienne, personnelle et professionnelle du citoyen moyen.

Prendre soin de sa santé est encore plus important lorsque l’on atteint l’âge de 60/70 ans. Une alimentation équilibrée, comprenant tous les nutriments essentiels, réduit considérablement le risque de maladies liées à une mauvaise alimentation, telles que l’obésité, le diabète ou l’hypertension.

Les mesures relatives à la nutrition et à l’alimentation équilibrée sont l’un des principaux facteurs pris en considération par une maison de retraite car elles déterminent l’état de santé et la condition émotionnelle des pensionnaires. Bien que dans ces établissements, le régime alimentaire soit bien mesuré par les cuisiniers et les médecins, c’est à l’individu d’éviter les grignotages supplémentaires.

Gérer son régime alimentaire

Il est encore plus compliqué de gérer son régime alimentaire pour les personnes qui ne vivent pas dans des établissements contrôlés. C’est pourquoi il est essentiel de connaître les principes de base d’une alimentation saine et naturelle. Voici une liste des principales étapes à suivre pour améliorer votre santé en quelques semaines. Il va sans dire qu’elles doivent être suivies scrupuleusement et sérieusement. Comme en toute chose, en effet, il faudra faire quelques petits sacrifices pour obtenir des résultats notables.

Tout d’abord, il est nécessaire d’établir une liste des aliments consommés le plus fréquemment au cours de la semaine lors des repas principaux et également lors des collations. A ce stade, nous ferons deux choses : d’une part, nous réduirons (au moins de moitié) le nombre de fois où nous consommons ces aliments et aussi les quantités consommées à chaque repas. Cela permettra à notre corps de « respirer », pour ainsi dire, car il est bien connu et reconnu qu’avec le temps, notre organisme développe des intolérances aux aliments que nous consommons le plus fréquemment.

A ce moment-là, ces aliments seront de véritables sources d’intoxication, puisque notre corps réagira en produisant des toxines à chaque fois que nous les mangerons. La conséquence la plus immédiate sera l’apparition d’une série de pathologies affectant le système digestif (gastrite, colite, syndrome du côlon irritable), pour surmonter lesquelles il sera nécessaire, par exemple, de suivre un régime spécifique et personnalisé pour les colites.

En même temps, il faudra aussi prendre note (après les avoir identifiés) d’une série d’aliments qui sont nocifs pour notre constitution et qui, par conséquent, doivent être complètement évités. Je parle, par exemple, d’aliments tels que les sucres, les boissons alcoolisées, le lait et tous ses dérivés, le pain et les pâtes à base de farine blanche, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.